Contacter Facebook RSS

Partagez: Share '' on Facebook Share '' on LinkedIn Share '' on Twitter Share '' on Email

Titre: Les armatures (articulations) d’une poupée de chiffon ou peluche

Date: 13 juillet 2016

Voici mes commentaires et mes expériences sur les articulations pour les peluches et poupées.

Je travaille principalement avec du 6 mm à 15 mm pour les joints ou pour l’armature en plastique du 1/8.

 

  • La brocheIMG_2188

Facile d’utilisation et permet de faire de très belle pose à votre poupée. Fine et délicate, elle est très utile pour les petites poupées. De plus, elle est moins dispendieuse.

Elle est facile à trouver en magasin, se plie facilement avec une pince. Donc on a vite un petit squelette de broche à insérer dans le corps de notre poupée.

Lorsque je l’utilise, j’aime bien replier le haut de la broche en une loupe, pour pas qu’elle sorte du tissu.

Comme ceci:

IMG_2191

J’enroule aussi un morceau de ouate autour au bout de la broche pour que l’extrémité (qui est repliée) de la broche ne pique pas.

IMG_2192

Avant de faire votre squelette de broche, penser à comment vous aller insérer l’armature, sinon vous pourriez avoir des surprises! Parfois, on peut la monter  à l’extérieur et la glisser dans le corps de la poupée. D’autre fois il faudra glisser l’armature en métal dont les extrémités ne sont pas pliées et après plier la broche et mettre la ouate.

L’inconvénient c’est que si vous utilisez cette armature pour votre poupée ou peluche, c’est qu’elle n’est pas sécuritaire pour les bébés et jeunes enfants. (C’est mon opinion personnelle, mais je ne voudrais pas qu’un enfant se pique)

 

  • L’armature de plastique (Plastic Armature)

IMG_2194

Elle existe en 5 grosseurs ( 1/8, 3/16, 3/8, 1/4 et 1/2 )

Si on fait une petite poupée ou peluche ou un membre petit et délicat ce n’est pas l’armature idéale puisque même si l’armature rendre dans le membre il faut qu’il y est un espace suffisant pour y glisser la ouate, sinon on sentira l’armature au toucher. (même la voir)

On peut trouver des squelettes déjà tout faits, donc si on ne veut pas acheter l’outil pour le créer nous même, ça peut être utile.

Si on préfère faire notre squelette nous-mêmes puisque notre poupée ou peluche n’a pas les dimensions qui conviennent au squelette tout fait, il faudra s’équiper d’une pince à armature (Attention plusieurs grandeurs de pince dépendamment de la grosseur de l’armature que vous avez choisie), des joints en plastiques et de l’armature en plastique elle-même.

La pièce qui ressemble à une croix est utile pour faire la partie cou-bras droit-bras gauche-colonne.

La pièce qui se sépare en deux branches est utile pour faire les jambes.

C’est simple d’utilisation, pour défaire, on rentre l’endroit ou qu’on veut couper entre la pince et on tire. Pouff ça part! (N’ayez pas peur de tirer un peu fort)(petit côté à gauche de la photo)
IMG_2196

Pour remettre deux morceaux ensemble, il faut mettre d’un côté la petite partie de la pièce dans le trou le plus petit de la pince et de l’autre côté mettre l’autre morceau.

IMG_2197

Il faut que les deux morceaux d’armature soient droits pour bien rentrer.

IMG_2198

 

  • Les joints de carton à goupille(Cotter pin joints) ou écrou (Nut & Bolt joints)

IMG_2202

(photo joints à goupille)

Les joints à goupille* sont très utiles on les trouve dans une grande variété de grandeur.

Il faut eux aussi acheter un outil qui convient, en anglais c’est un Cotter Key.  (Attention plusieurs grandeurs dépendamment de la grosseur des joints que vous avez choisie). Si vous achetez des joints à goupille ou écrou, ce n’est pas le même outil qui est nécessaire.

IMG_2207

(photo joints à écrou)

Entre les deux j’ai une préférence pour les joints à écrou, je trouve que c’est plus solide. Par contre, les joints avec écrou, il n’y a pas de petites grandeurs.

Pour calculer la grandeur dont vous aurez besoin, laisser environ un 5mm de chaque côté pour ne pas que la rondelle frotte sur le tissu. Exemple la largeur du bras est de 22 mm, enlever 5 mm de chaque coté, donc vous aurez besoin d’une rondelle de 12 mm.

Voici comment mettre vos pièces de métal et carton:

Pour les joints à goupille(Le tissu va entre les deux rondelles de carton)

IMG_2200

Pour les joints avec écroux (Le tissu va entre les deux rondelles de carton)

IMG_2208

Si vous voulez voir comment les mettre dans une poupée ou peluche. Cliquez ICI (Voir le point 10 et suivant)

 

  • Les joints en plastique de sécurité (Plastic Joints)

IMG_2212

Les joints en plastique sont les derniers que j’ai essayés. Eux aussi ont besoin d’un outil spécial.(L’outils sert aussi si vous voulez mettre des yeux sécuritaires en plastique) Ils sont plus utiles si vous faites des jouets pour enfant.

Pour les grandeurs, j’ai trouvé du 15 mm, mais pas plus petit.

 

Voici comment mettre vos pièces. (Le tissu va entre les deux pièces blanches)

IMG_2210

Donc, on rentre la vice en plastique (je ne sais pas le nom exact de cette pièce) dans notre morceau (exemple notre bras) et on fait ressortir la tige du trou de notre bras. Puis la tige de plastique de la vise va aller dans le trou de l’autre pièce de tissus et après on va mettre les deux autres morceaux de l’articulation comme sur la photo.

Après on met le tout bien droit et on pousse avec notre outil. Si ce n’est pas droit vous aurez de la misère à pousser les pièces jusqu’au tissu.

 

 

* J’appel ces joints à goupille parce que j’ignore le vrai nom en français, je les connais plus sur le nom anglais qui est Cotter pin joints.

Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *